Actualités Conférences-débat

Sophrologie et méditation de pleine conscience, quelle différence?

Lors du 5è congrès de la sophrologie qui s’est tenu en Espagne le 20 novembre 2015, l’Académie Internationale de Sophrologie a invité Christophe André, médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne à Paris à vivre une séance de sophrologie.

Christophe André soigne les patients atteints de troubles mentaux et propose des ateliers de méditation de pleine conscience afin de prévenir les futurs problèmes de dépression ou d’états anxieux.

La méditation est une technique inspirée de pratiques orientales telles que le zen et le yoga. Elle a pour objectif de muscler nos capacités de présence à ce que nous faisons.(interview numéro 3).

Il a beaucoup apprécié la séance car comme la méditation, c’est une approche qui intègre la dimension corporelle. Il a aimé

  • les exercices alternant la position assise ou debout
  • les différentes façons d’habiter ses sensations
  • l’association à des images mentales (ex. un paysage).

Natalia Caycédo et Christophe André estiment que ces deux techniques sont des approches cousines. Elles intègrent la dimension corporelle. Elles ont pour but d’aider l’individu à se centrer, à être davantage attentif à son corps.

Avant de connaître véritablement la sophrologie, Christophe André pensait que c’était une discipline qui était juste une « super relaxation ». Il ignorait complètement que cette technique intégrait également un travail sur les valeurs de l’individu.

A l’avenir, on devrait tendre vers une médecine holistique qui soigne à la fois le corps mais également l’esprit. Le corps médical devrait donner des outils pour aider le patient à construire son rétablissement, à prévenir les rechutes. Sophro et méditation de pleine conscience sont des techniques appropriées à cet effet.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Pas de commentaires

Laisser une réponse